10 bons gestes pour le climat

| 1 commentaire | Réagir

Dans leur vie quotidienne, les citoyens peuvent participer à la lutte contre le changement climatique en adoptant les bons gestes pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

En moyenne, chaque français émet 7,5 tonnes de CO2 par an !

Les gestes à adopter pour réduire individuellement les émissions de gaz à effet de serre

J'opte pour des équipements économes en énergie : les ampoules basse consommation consomment cinq fois moins d'énergie et durent huit fois plus longtemps !
J'éteins la lumière en quittant une pièce : 30 minutes d'éclairage inutile par jour équivalent à 5 jours d'éclairage en continu au bout d'un an.
J'éteins mes appareils électriques en veille : un ordinateur en veille utilise encore 20 à 40 % de sa consommation en marche ! Tout appareil en veille contribue à alourdir les factures d'électricité.
J'évite de surchauffer mon intérieur en hiver : baisser son chauffage de 20°C à 19°C permet de réduire sa consommation d'énergie de 7 %.
Avec mon ordinateur, mon téléphone ou ma tablette, je surfe léger : une recherche sur Internet émet près de 10 kilos de CO2 par an et par internaute à cause des serveurs utilisés.
Je ne gaspille pas l'eau : l'eau est une ressources qui va se raréfier. Un robinet qui goutte gaspille jusqu'à 120 litres par jour et une fuite de chasse d'eau représente jusqu'à 1 000 litres par jour.
Je privilégie vélo, transports en commun et covoiturage : un passager du métro consomme environ 14 fois moins d'énergie qu'en utilisant sa voiture. Pour un trajet type Paris-Bordeaux, le train s'avère 12 fois moins polluant que la voiture et 20 fois moins polluant que l'avion.
Je recycle mes déchets et réduis l'usage des produits jetables : l'incinération des déchets rejette chaque année l'équivalent des émissions de CO2 de 2,3 millions de voitures et gaspille des ressources naturelles dont l'extraction et la transformation émettent aussi du CO2.
Je réduis l'usage du papier : la déforestation est à l'origine de près de 20 % des émissions mondiales et la fabrication du papier nécessite énormément d'énergie. Privilégier les papiers issus de forêts gérées durablement.
Je modifie mes habitudes alimentaires : l'agriculture représente 20 % des émissions françaises de gaz à effet de serre. Nos choix alimentaires, via l'empreinte climatique de chaque aliment, nous permettent de les réduire en consommant moins de protéine animale et plus de fruits et légumes de saison.

Commentaire

| Conditions de modération | Prévenir un modérateur

le 18 mai 2017 à 17h48 , par Michel Szatkowski
Chef de famille

Faire des économies pour préserver la planète et nos cadres de vies, oui, plonger la ville de Kingersheim dans les ténèbres la nuit venue, je ne sais pas ! Il est 0h45, je viens de rentrer chez moi, c'est lugubre, les cartiers résidentiels comme le reste de la ville, plongés dans le noir, cela fait peur à voir et va peut être contribuer à rendre la ville moins avenante, la sécurité des biens et des personnes sont compromises ! Les décideurs ont mal décidé, réduire l'éclairage ou adapter des modèles plus économiques, cela va de soit, éteindre tout n'est pas bien du tout à l'heure ou la plupart des villes améliorent l'éclairage urbain et installent des caméras de surveillance pour le bien être et la sécurité des habitants qui paient suffisamment d'impôts pour cela en autre !

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération, ils seront visibles après validation du webmestre.