La régie municipale

Avec 55 km de réseau d’eau en service et un rendement de 80%, Kingersheim produit en régie une grande partie de l’eau distribuée dans la commune. Elle est donc en mesure de proposer un service direct aux usagers pour un prix beaucoup plus stable qu’il ne le serait avec un prestataire privé.

D'où vient l'eau de Kingersheim ?

Téléchargements :

L’eau de Kingersheim provient de la nappe phréatique rhénane profonde (35 milliards de m3 d’eau). Elle est exploitée par un puits de captage situé dans le parcours vita, lui-même relié à deux système de pompage qui alimentent le château d’eau en continu.  

Ainsi équipé, le château d’eau situé sur le faubourg de Mulhouse est en capacité d’alimenter tout le réseau d’eau communal* (avec une pression constante d'environ 3 bars). C'est la raison pour laquelle la "boule verte", située rue du Commerce, qui servait de réservoir d’appoint a été démolie en 2010.
Lors de travaux sur le château d'eau ou en période de pointe due aux fortes chaleurs, la Ville peut être amenée exceptionnellement à interconnecter son réseau avec celui de la Sogest, avec pour conséquence un perte de pression d’environ 1 bar.

*Seule la Cité Anna est alimentée par la Sogest pour des raisons historiques liées à l’exploitation des mines, tandis que la rue de Ban et la rue de Cherbourg sont alimentées, pour des raisons géographiques, par la Ville de Mulhouse.

Le saviez-vous ?

Le service municipal de l'eau gère :

  • 55 km de réseau d'eau
  • plus de 3300 abonnés
  • plus de 3700 branchements ou points d'installation

Où va l'eau après utilisation ?

Pour l'assainissement, Kingersheim a fait le choix d'une délégation de gestion : c’est le SIVOM (Syndicat Intercommunal à Vocation Multiple) de l’agglomération mulhousienne qui est en charge depuis 2004 du réseau de la commune.
L’eau est collectée dans les tuyaux d’assainissement (les égouts) avant d'être acheminée vers la station d’épuration de Ruelisheim pour y être nettoyée, désinfectée de toutes mauvaises substances (produits de vaisselle, lessives, graisses…). L'eau ainsi épurée est rejetée dans l’Ill sans altérer sa qualité.

Quelle qualité d'eau pour Kingersheim ?

L'eau potable, destinée à la consommation des habitants de Kingersheim, est parfaitement aux normes. Conformément à la réglementation en vigueur, elle est contrôlée tout au long de l'année et selon une périodicité fixée par décret, par un laboratoire agréé par le ministère de l'Environnement (Eurofins Hydrologie).

Les résultats des analyses effectuées sont consultables en ligne ou au service de l'eau.

En 2013, l'eau produite et distribuée par la commune de Kingersheim a été déclarée conforme aux limites de qualité bactériologiques et physico-chimiques en vigueur.

Prix et facturation

La production et la distribution de l'eau effectuées de manière autonome par la Ville de Kingersheim permettent d'appliquer une tarification qui correspond strictement au coût de revient de l’eau. La collectivité ne génère aucun bénéfice pour l’exercice de cette activité non marchande. Le budget « eau » n’est pas financé par les impôts locaux, il est réglementairement indépendant du budget Ville et financé par le seul produit de la redevance payée par les usagers et les emprunts.

Les factures d'eau sont composées de trois budgets distincts :

  • La Ville de Kingersheim (abonnement eau ou part fixe, redevance eau)
  • L’Agence de l'eau Rhin Meuse (pollution, prélèvement de la nappe, modernisation des réseaux)
  • Le SIVOM (abonnement assainissement ou part fixe, redevance assainissement)

Pour un euro à la charge de l'abonné, 37 centimes sont reversés à la Ville (entretien des installations, des compteurs, édition des factures), 43 centimes au SIVOM (entretien de la station d'épuration, du réseau d'assainissement, curage des égouts), 20 centimes à l'Agence de l'Eau (entretien des cours d'eau, protection des nappes).

Pour toute demande de renseignements
Service eau
03 89 57 04 41
Voir aussi "Mes démarches eau"